Attaque des chantiers de jeunesse